Comment être zen au quotidien ? 3 habitudes indispensables

Être zen au quotidien devient une chose qui n’est pas si évidente que cela à avoir. Devant toute l’agitation de notre monde, et devant la somme d’informations qui nous parvient, il y a de quoi développer du stress dans nos vies. Il faut toujours aller de plus en plus vite, être plus performant, plus productif et faire toujours mieux et plus.

Comment retrouver la paix intérieure et être zen au quotidien dans ces conditions ? C’est ce que je vous invite à découvrir à travers mes 3 habitudes pour être zen au quotidien.


Sommaire
No headings found

3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien

Une des choses que j’apprécie le plus dans ma pratique des habitudes zen, c’est le fait d’entrainer mon cerveau par le jeu au quotidien afin d’être en bonne santé mentale. Si nous sommes en bonne santé mentale, cela va se répercuter sur l’ensemble de notre corps, à commencer par notre cœur qui va moins souffrir.

« Il n’y a pas que le sport physique dans la vie, il y a aussi le sport cérébral. »

En effet, si nous sommes stressés dans notre quotidien, c’est que nous peinons à gérer les différentes situations qui se présentent à nous pour rester zen. Autrement dit, on n’a pas appris à gérer nos émotions, et pour les gérer, entraînons notre cerveau, car tout part de lui.

Pour être plus zen au quotidien, il n’y a rien de mieux, que de mettre en place des habitudes. Parce que, cela nous permet d’être en mode automatique et de laisser ainsi notre cerveau au repos (merci de prendre soin de la santé de votre cerveau). Le fait de le laisser au repos va lui permettre d’économiser de l’énergie et de garder ce niveau plus élevé pour le reste de la journée.

Pour que cela soit plus facile à comprendre, imaginez une jauge et tous les matins, vous avez le choix de partir soit avec une jauge remplie d’énergie, soit avec une jauge amoindrie. Que choisissez-vous ? Je pense que tout le monde choisirait d’avoir une jauge pleine n’est-ce pas ?

Habitude n° 1 : Apprendre en jouant

Pris dans la tempête de la vie, on ne prend plus le temps de se retrouver avec nous-même. Pire faire cela peut nous faire peur, le fait de se retrouver seul avec nos propres pensées et faiblesses peut en effrayer plus d’un.

« Le jeu renverse les barrières et révèle qui vous êtes dans la vraie vie »

Personnellement, j’ai pris l’habitude de jouer au go et aux échecs régulièrement le matin et le soir. Pour ma part, cela m’apaise l’esprit. J’ai même initié ma petite famille, notamment ma fille de cinq ans, et elle me sollicite maintenant souvent pour que l’on y joue ensemble.

Les personnes qui ont lu cette article ont aussi lu :  6 Clés Pour Garder Vos Bonnes Habitudes

Le jeu de go et le jeu d’échecs, bien qu’ils soient considérés comme du sport, permettent de réfléchir  sur nous-même, de contrôler notre respiration, et ainsi de pratiquer une forme de méditation. Les mouvements sont lents (sauf pour les joueurs de blitz :)) et pleins de justesse, comme dans la pratique du yoga. Cela permet aussi de faire une pause pour soi. Je pratique généralement le go et les échecs le soir dans un endroit calme et serein. Une bonne tasse de thé et parfois, il m’arrive de mettre un casque avec de la musique zen asiatique ou du classique pour me rapprocher encore plus d’un état de sérénité.

Le jeu de go

Le jeu de go est une belle représentation de la vie, le plateau (goban) représente potentiellement une situation de notre vie, d’un événement, on peut faire des parallèles avec beaucoup de choses. Quand on pose une pierre, cette dernière reste posée, on ne peut plus la déplacer, c’est comme dans la vie, chaque action que l’on fait à des conséquences.

Le jeu d’échecs

Quant au jeu d’échecs, on dit de lui qu’il est le reflet de la personne. Son trait de caractère se relève au grand jour, car le joueur laisse tomber les barrières qu’il a en lui pour se montrer sous son vrai jour.

« Notre plus grand adversaire, c’est nous-même »

Le saviez-vous ?

Le jeu de go est enseigné dans les écoles en Asie. Saviez-vous que les moines bouddhistes, taoïstes et autres jouaient au go ?

Pour conclure :

La pratique régulière du jeu de go et du jeu d’échecs permet d’entraîner son cerveau, de gagner en concentration, de savoir mieux gérer ses émotions et d’être zen face aux différentes situations qui apparaissent devant le plateau. Avoir cette prise de conscience que, peu importe l’adversité qu’il y a en face de nous, c’est avec nous-même que nous faisons face.

On devrait enseigner les jeux de l’esprit à nos enfants dès le plus jeune âge. En effet, il y a beaucoup de bénéfices à cela, beaucoup plus que ceux que je viens d’écrire ici.

Si vous êtes intéressé par la mise en place de ces deux jeux, je pourrais vous faire un guide. Vous y apprendrez comment je mets les jeux au service de ma vie. Je vous dévoilerai mes astuces pour que vos différentes activités obligatoires soient perçues non plus comme une contrainte, mais comme un jeu.

Les personnes qui ont lu cette article ont aussi lu :  7 clés pour développer sa résilience

Habitude n° 2 : Lire

Quand on n’a pas confiance en soi, ou que l’on souffre d’un manque d’estime de soi, le livre peut être un excellent moyen de faire face à cela.

La lecture nous donne la possibilité d’apprendre de nouvelles choses et d’acquérir de nouvelles compétences, ce qui nous permet d’augmenter la confiance en soi, car nous emmagasinons des connaissances. Ainsi, si l’on veut être plus zen et ne plus avoir peur de ne pas savoir faire ou encore du regard des autres. Alors, mettons en pratique les savoirs que l’on vient d’apprendre pour les transformer en compétences.

Le fait de lire m’aide à m’évader, à faire des liens avec d’autres choses que je n’aurais pu faire si je n’avais pas lu, et ainsi mon esprit est plus vif et serein, car il va plus vite. La lecture permet d’emmagasiner une somme importante d’informations, ce qui nous aide à mieux comprendre le monde qui nous entoure et à y faire face. Le savoir est une force et celui qui la possède peut devenir plus zen, puisqu’il saura comment faire, quoi dire et comment réagir dans beaucoup plus de situations.

Point de vigilance :

La lecture peut être source de stress. En effet, Le fait de vouloir lire engendre cela si l’on commence à se dire des choses comme :
– « Je ne pourrais jamais lire tout cela »
– « Par quels livres je dois commencer »
– « Comment je vais faire pour tout retenir »

Vous voyez, on peut être amené à avoir un discours interne qui va favoriser l’apparition du stress et des émotions négatives. Pour amoindrir cela, je vous conseille d’apprendre à savoir bien sélectionner vos livres, d’avoir une vision claire sur ce que vous souhaitez apprendre et quelles sont les compétences clés dont vous avez besoin dans vos activités. Établissez une stratégie d’apprentissage claire et tenez-vous-y !

Astuces :

Bien souvent, il est conseillé de lire le soir avant de se coucher et de lire un roman au lieu de lire un livre qui vous fait cogiter. Ainsi, votre sommeil sera de meilleure qualité et votre corps sera bien reposé.

Habitude n° 3 : Écrire

De nombreuses personnes, se sentent submergées et fatiguées par le fait d’avoir beaucoup de pensées dans leur tête. Ce qui a pour conséquence une surcharge émotionnelle et une baisse d’énergie. Donc forcément, on ne peut pas rester zen dans ces conditions-là.

C’est pourquoi, personnellement, j’écris dans un journal matin et soir. Cela me permet de décharger mes pensées sur un carnet ou sur un ordinateur. Ainsi, je vis davantage dans l’instant présent sans avoir trop de pensées dans ma tête.

Les personnes qui ont lu cette article ont aussi lu :  9 mauvaises habitudes qui vous sape votre vie d’entrepreneur

Vous pouvez écrire dans un carnet style « five minutes journal ». Il vous servira de guide, pour y mettre spécialement vos gratitudes et vos affirmations. Mais, aussi, vous analysez votre journée pour savoir quels ont été vos apprentissages du jour. Si vos objectifs sont atteints et comment vous auriez pu avoir plus de bonheur :).

À savoir : l’écriture manuscrite permet d’activer une zone du cerveau qui nous procure du bonheur et une certaine satisfaction de ce que l’on vient d’écrire. Ne craignez pas la page blanche, laissez-vous quelques minutes afin de vous habituer à cette nouvelle activité. Si vous avez l’habitude d’écrire des articles sur un blog, vous savez qu’au début, cela était difficile. Alors laissez vos émotions vous parvenir et lâchez-vous.

Le fait d’écrire le soir ce que vous devez faire pour le lendemain va favoriser un état apaisant, vous procurant sérénité et calme. C’est presque comme si vous faisiez de la méditation. Vous bénéficiez d’un meilleur endormissement, et donc d’une meilleure qualité de sommeil. Ainsi, vous serez plus zen au quotidien.

Mes conseils

Les conseils et astuces que je vous ai donnés dans cette page me sont personnels. Et, loin de moi l’idée de vous les imposer. Ce que je vous propose, c’est de lire ces quelques conseils et de voir comment ils raisonnent en vous :

  • Inspirez-vous des personnes qui ont eu des résultats tangibles dans ce que vous souhaitez avoir. Comme dans cette page avec plus de zénitude et de confiance.
  • Écoutez leurs conseils, testez-les et faites-vous un retour.
  • Testez, modifiez et adaptez-les à votre vie et à vos propres contraintes personnelles et professionnelles.
  • Ayez une activité qui vous fait sentir zen, heureux et épanoui.
  • Soyez fier de ce que vous faites.

Conclusion

Être plus zen au quotidien ne doit pas être une injonction. Chacun d’entre nous ayant des envies et des besoins différents. Il appartient à chacun d’entre nous de s’écouter et d’agir en conséquence. Il y a des habitudes pour être zen, comme la méditation, qui ne fonctionnent pas pour certaines personnes. Cela est même contre-productif.

Cet article participe à l’événement « 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien » du blog Habitudes Zen de notre ami Olivier Roland. Sur ce blog, il propose quelques-uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Léo Babauta ainsi que des articles de son propre cru. J’apprécie beaucoup l’auteur, et un de mes articles préférés est celui sur les 7 pratiques pour devenir maitre dans l’art de la discipline que je vous invite à aller lire.

Je vous remercie de m’indiquer dans les commentaires, parmi les 3 habitudes citées, quelle est celle que vous allez essayer.

De plus, je vous invite à cliquer sur « j’aime » à commenter et à partager si cet article vous a plu.

  • Écrire et lire sont essentiels je suis tellement d’accord ? . Belle découverte, je ne connaissais pas le jeu de Go

  • Bonjour Mickaël,
    Très bonne idée de pratiquer le jeu pour se détendre ! En revanche, par rapport aux exemples données, les échecs me stressent mais pas le jeu de go.
    J’ai constaté que certains types de personnalité se détendent avec des jeux de réflexion, on pourrait même dire avec une activité intellectuelle (comme des maths 😉 ) alors que d’autres ont plutôt besoin d’activités manuelles ou artistiques.

  • Merci le partage de cet article ! Je ne connaissais pas le jeu de go ,merci pr la découverte !

  • Oui lire le soir avant de se coucher est vraiment décompressant. Par contre, l’autre jour j’ai lu un manga avec un gros suspense… j’avoue que ça prend une autre activité ensuite pour accueillir le sommeil…. 🙂

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >