8 clés indispensables pour optimiser son cerveau

Optimiser son cerveau, pourquoi exactement voudrait-on faire cela ? Et comment ? C’est ce que je vais vous expliquer dans cet article.

Votre cerveau est votre bien le plus précieux. C’est le moteur qui vous fait avancer dans la vie, et s’il ne fonctionne pas à son plein potentiel, cela peut sérieusement affecter votre qualité de vie.

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a beaucoup de choses que vous pouvez mettre en place, et elles ne doivent pas nécessairement être coûteuses ou prendre beaucoup de temps !


Sommaire
No headings found

1. Le régime alimentaire

Ce que vous mangez à un impact direct sur le fonctionnement de votre cerveau et le traitement des informations. Cela fait vraiment une énorme différence dans la façon dont vous vous sentez. En d’autres termes, si vous voulez améliorer votre acuité mentale, prenez garde à ce que vous mettez dans votre bouche. Veillez à consommer suffisamment de protéines, d’oméga-3, de vitamines, de minéraux et d’antioxydants.

« Vous êtes responsable de ce que vous mangez, et donc de qui vous êtes » — Mickaël Cailleau

De plus, vous devez sélectionner et consommer de bons nutriments pour votre cerveau. Selon certaines études, il a été prouvé que certains nutriments ont un impact positif sur les fonctions cognitives. En bref, veillez donc à en consommer suffisamment dans votre alimentation (comme les acides gras oméga-3) si vous souhaitez optimiser votre cerveau.

Les personnes qui ont lu cette article ont aussi lu :  6 Clés Pour Garder Vos Bonnes Habitudes

2. Les parasites et pensées positives

Pour optimiser votre cerveau vous devez prendre conscience de vos pensées négatives. C’est le premier chemin de la sérénité. Pour cela, vous devez faire un travail sur vous-même afin de les supprimer ou du moins de les diminuer. Le fait de ne plus être parasité va vous permettre d’effectuer des tâches plus rapidement.

Les pensées négatives peuvent occuper une place précieuse dans votre esprit. Par conséquent, veillez alors à vous concentrer autant que possible sur les pensées positives.

« Votre cerveau est un ordinateur ultrapuissant, mettez-lui le bon programme » — Mickaël Cailleau

Avoir des pensées positives va vous amener de la clarté. De plus, la manière dont votre esprit fonctionne joue un rôle important dans votre productivité.
En outre, la première étape consiste en conséquence à les reconnaître, puis à les remplacer par des pensées plus positives.

3. L’exercice

L’exercice est un autre élément clé de l’optimisation. Votre corps a besoin d’exercice pour fonctionner convenablement, alors bougez !
Vous aurez plus d’énergie, vous vous sentirez mieux dans l’ensemble. Vous serez aussi capable de vous concentrer plus longtemps sur des tâches sans distraction si vous faites régulièrement de l’exercice au quotidien.

« Quand vous êtes actif, votre cerveau respire » — Mickaël Cailleau

Les personnes qui font de l’exercice ont plus de chances d’obtenir de meilleurs résultats aux tests d’acuité, de concentration et de mémoire.
L’accélération de votre rythme cardiaque améliore le flux de sang riche en oxygène vers votre cerveau, ce qui vous permet de penser plus clairement. Il en résulte une amélioration des performances de la mémoire et de la capacité à résoudre des problèmes.

Les personnes qui ont lu cette article ont aussi lu :  Comment être zen au quotidien ? 3 habitudes indispensables

4. L’entourage

Entourez-vous de personnes qui vous donnent de l’énergie en évitant celles qui vous en prennent. De plus, ne fréquentez que des personnes qui vous élèvent au lieu de vous rabaisser, y compris les membres de votre famille !

« Protéger les mauvaises influences de votre cerveau » — Mickaël Cailleau

5. L’environnement

Votre environnement a un effet très important sur votre acuité mentale. Être dans un environnement sain, un environnement propre, vous incite à être concentré.

La création d’un environnement propice à l’apprentissage et à la réflexion vous aidera à améliorer votre mémoire et vos capacités de concentration.

« L’environnement dans lequel tu évolues te représente » — Mickaël Cailleau

Créer un espace confortable, où vous vous sentez détendu et concentré, vous aide à vous préparer à réussir ce que vous entreprenez.

6. Le sommeil

Tout comme les sportifs de haut niveau, vous devez prendre soin de votre sommeil, c’est très important. Par exemple, quand vous dormez, votre corps et votre cerveau vont pouvoir recharger leur batterie et assimiler ce que vous venez d’apprendre dans la journée.

Par conséquent, il est essentiel de dormir suffisamment pour préserver sa santé mentale, alors essayez de ne pas lésiner sur le repos ! De plus, vous vous sentirez mieux dans l’ensemble si vous dormez au moins sept à huit heures par nuit.

Avoir un bon sommeil va améliorer votre concentration, votre mémoire et vous pourrez prendre de meilleures décisions. Si vous souhaitez obtenir des idées plus claires, vous avez besoin de repos.

7. Acquérir de nouvelles compétences & connaissances

Vous devez être dans l’apprentissage constant. Cherchez toujours à vous enrichir (il n’y a pas que l’argent dans la vie). Le cerveau se nourrit des nouvelles choses que vous lui apportez.

Les personnes qui ont lu cette article ont aussi lu :  Comment fonctionne notre mémoire ?

Apprendre de nouvelles choses est une source de stimulation mentale qui aide à garder notre esprit vif en nous mettant au défi de faire une activité qui sort de notre zone de confort !

8. Gérer son stress

Ne laissez pas la technologie (téléphone, ordinateur, notification…) vous dominer. Reprenez le contrôle sur elle. Utilisez votre propre technologie (votre cerveau) pour réduire le niveau de votre stress.

Un niveau de stress élevé est utile lorsque vous êtes en mode danger, de combat ou de fuite, mais il ne l’est pas quand vous apprenez. Mais, au contraire cela vous dessert.

Découvrir comment gérer le stress de manière efficace vous aidera à mieux vous concentrer sur les tâches à accomplir tout en améliorant la qualité de votre vie. De plus, il existe plusieurs techniques pour cela, comme le yoga et la méditation.

À vous de trouver la technique qui vous convient ou de les cumuler.

Pour rappel, l’activité physique améliore le flux d’oxygène vers le cerveau et peut réduire les hormones de stress et améliorer votre humeur à long terme, deux éléments importants pour avoir les idées claires et éviter l’anxiété ou la dépression.

Conclusion

Il est évident que nous sommes dans un voyage sans fin vers l’optimisation de notre cerveau et de notre santé globale. Dans les domaines de la biologie cognitive, des neurosciences et de la psychologie, les progrès sont nombreux pour parvenir à un fonctionnement optimal du cerveau. Les éléments clés énumérés ci-dessus, s’ils sont mis en œuvre, contribueront à cette quête.
Allez-y progressivement ou d’un seul trait, c’est vous qui choisissez selon votre mode de fonctionnement.

Dites-moi dans les commentaires, comment optimisez-vous votre cerveau ? Et qu’est-ce qui se passera si jamais vous ne le faites pas ?

  • Merci pour ce très bon article !
    En tant que naturopathe, je ne peux qu’être d’accord avec vous sur l’importance pour le cerveau d’avoir d’une alimentation de qualité (omega-3, vitamines B et magnesium en particulier), et sur le fait qu’il faut bouger, dormir, et gérer son stress avec des techniques de respiration ou de méditation (entre autres !) !

  • Merci pour cet article, je te rejoins totalement ! Pour ma part j’ai réellement constaté une différence depuis que j’ai commencé une activité sportive régulière. Je suis devenu beaucoup plus efficace et productif. Plus qu’à améliorer le reste ^^, merci pour tes conseils

  • Isabelle dit :

    Merci pour ces super astuces. Elles sont toutes utiles.

  • Un travail énergétique permet également une meilleure clarté. Excellent article, merci pour ces conseils

  • Très intéressant!! J’ai souvent remarqué qu’un peu d’exercice avant un travail intellectuel éveil les capacités à réfléchir de plus c’est vrai il évacue le stress qui perturbe la réflexion.

  • Super conseils, pour avoir eu une commotion cérébrale j’ajouterai. Gestion de l’énergie, utilisation de ses yeux, enlever le bleu des écrans, prendre de la vitamine B2, faire des pauses, …

  • Je me retrouve un peu dans ces conseils. Pour ma part, j’oxygène mon cerveau (et mes pensées) en pratiquant du sport. Je lui donne les bonnes vitamines et minéraux en soignant mon alimentation et je le pousse en dehors de sa zone de confort en apprenant de nouvelles compétences.
    Par contre, il faut que je travaille plus sur ma gestion du stress.

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >